Fiche personnelle



Contact

  1. 14, rue des bois

  2. 77 140 Saint Pierre les Nemours

  3. 01 64 28 14 50


Site

www.mariejoellecedat.com

 

Marie-Joëlle Cédat est peintre, c’est une portraitiste et une portraitiste de talent qui fouille et vide son sujet au point qu’être son modèle expose à dévoiler toute son intimité, y compris les plus secrètes.

Pour elle, les intentions sont inscrites dans le comportement. De plus elle dévoile ses sujets, les veut à poils, complètement à poils, et il est formellement interdit de lui cacher quoi que ce soit.

La particularité de Marie-Joëlle Cédat est alors de se saisir des expressions qu’elle décèle, puis de pénétrer dans les âmes et dans les corps, s’introduisant par les regards, qui pour elle, s’ouvrent comme des avenues, et de faire parler les corps.

Cependant il est juste de constater que parfois elle lâche la gent poilue pour celle à plumes. Mettant l’une comme l’autre dans les paysages où ils vivent. Les oiseaux et les chevaux, comme les cerfs et les sangliers dans la nature ; les chiens et les chats à la chasse ou chez les hommes.

Mais dire de Marie-Joëlle Cédat qu’elle est peintre, et même portraitiste d’animaux, est trop peu, trop restreint, au-dessous de la réalité devant son talent d’observatrice et d’interprétation picturale. Elle ne peint pas uniquement ce qu’elle voit, elle peint ce que pense son sujet et principalement lorsqu’il s’agit d’un chat, et bien plus encore d’un chien, avec qui elle entretient un dialogue particulier. Ses portraits sont autant de messages de l’animal vers l’homme. Le museau est porteur de sentiments, qu’il soit de fierté, d’amour, de reproche ou d’attente, mais c’est les yeux qui vont devenir le langage privilégié. Par eux naît tout un discours, les chiens savent devenir émouvants, amicaux et tendres. Lorsqu’un possesseur de chien demande à Marie-Joëlle Cédat de venir en faire le portrait, il croit qu’il aura une physionomie artistique de son animal préféré, mais
très vite il s’apercevra avoir dépassé ce stade et se verra littéralement passionné par le résultat. Peu de photographes peuvent avoir la chance de saisir le moment opportun durant lequel il faut immortaliser la pose. Par sa patience et sa perspicacité Marie-Joëlle Cédat, trouvera, elle, l’instant voulu. Elle mettra dans sa mémoire tous les ingrédients que l’animal à bien voulu lui communiquer et en intègrera les grandes lignes dans un tableau qu’elle réalise avec la technique du pastel sec. Un art à part, qui tient aussi de la psychologie et du savoir artistique.

Christian Germak (critique d’Art pour « art Actualité Magazine et Art Gazette Internationale »