Fiche personnelle



Contact

  1. 6 bis rue Anselme Payen
    75 015 Paris


Mail

denou.dominique@online.fr

 
 

Avec une extraordinaire économie de moyens, Dominique Denou pose les pigments purs de ses pastels sur le papier d’où elle fait émerger tout un bestiaire saisissant de vérité. Nul besoin de décor : l’animal prend possession de l’espace. Paresse alanguie des fauves repus, grâce inquiète des cervidés ou puissance massive des pachydermes en marche ; avec une prédilection pour les grands mammifères, l’artiste restitue magistralement l’infinie richesse des pelages et fourrures, l’intensité des regards et l’élégance des attitudes de cette faune sauvage qui nous fascine.

Nicole Fèvres Galerie Z Aigues Mortes


Mon enfance en Afrique du Nord dans une nature rude m’a laissé un goût pour les grands espaces et une nature sauvage.

J’aime les animaux dits « sauvages » pour leur beauté, leur grâce et leur indépendance.

Mon premier engouement a été pour les félins que j’ai reproduits avec différentes techniques à la mine de plomb, au fusain, au pastel sec, à l’aquarelle et à l’encre de chine dans des formats plus petits.

Les grands mammifères africains m’ont amenée à réaliser de très grands pastels d’éléphants, de buffles, de rhinocéros, et d’antilopes.

Par la suite je me suis intéressée à la faune européenne : la majesté des cerfs avec leur port altier, la grâce des biches et des chevreuils m’ont attirée.

C’est le désir de réaliser des œuvres encore plus grandes qui m’a conduite à exprimer sur toile mon amour pour les animaux sauvages.