Fiche personnelle


Contact

  1. Le haut de Tanouarn

  2. 06 82 40 98 64


Site
www.catherine-farvacques.com


 

Elle aurait pu être marin au long cours ou archéologue d‘une civilisation enfouie dans les sables tant l’inconnu peut enflammer son esprit aux aguets. Catherine Farvacques aurait pu s’enfuir sur des mers ou se retirer dans les déserts, elle a préféré les Beaux-Arts et la vénerie armoricaine, s’inscrivant ainsi dans une généalogie du trait et de la couleur. Elle s’est attachée à la terre et au temps qui passe, privilégiant le mouvement à la contemplation de l’horizon, l’expérimentation de la matière à la pose académique.


Peinture, gravure, dessin, sculpture… Avec ce talent qui l’anime et l’amuse, elle tente et réussit toutes les techniques avec un bonheur dont le secret pourrait bien être la sincérité. L’artiste ne ment pas. Elle joue sans feindre. Pinceau, burin, crayon… Chaque outil et chaque manière servent à transcrire l’émotion ressentie dans un hallier, un étang, une arène. L’éclat d’un regard, un carnaval de plumes, un concert fauve… le monde est un spectacle et Catherine Farvacques une actrice passionnée. Elle confronte ses rêves et sa vie avec les arts figuratifs mais plus encore avec les enseignements de la nature. Avec une curiosité instinctive, elle arpente les continents et s’étonne de ces immensités habitées. Avec ferveur, elle jouit de cette vitalité qui pousse les chevaux au galop et les chiens aux trousses d’une proie hypothétique. Reconnaissante, elle s’incline devant la beauté éphémère d’un geste. La vie lui plaît. Elle la peint sans innocence et sans culpabilité : nue et magnifique, de feu et de sang, avec ses odeurs et ses couleurs, ses rondeurs et ses déchirures. Catherine Farvacques est aussi vraie que son œuvre est vivante, aussi peu conventionnelle que le monde est vaste.


Bernard Rio